Passer au contenu principal

Programme de préparation à l’investissement

Actualités

Histoires de PPI: La nouvelle initiative sociale de la fondation ACBN soutient les entrepreneurs noirs et contribue à la création de richesse

FONDATIONS COMMUNAUTAIRES DU CANADA  27 OCTOBRE 2020

Le présent texte s’inscrit dans notre série sur le Programme de préparation à l’investissement (PPI) et démontre comment le financement du PPI aide les organisations à vocation sociale à se préparer à l’investissement tout en continuant à avoir des effets positifs sur leurs communautés.

Établie à Brampton, en Ontario, Afro Caribbean Business Network Foundation (fondation ACBN) soutient les entrepreneurs d’origine africaine et caribéenne en leur offrant des possibilités de réseautage, des ateliers et des ressources. L’organisation lance actuellement sa première initiative sociale et, en tant que bénéficiaire du programme de préparation à l’investissement (PPI), elle a eu droit à un financement à cet égard.

La fondation ACBN a été cofondée en 2018 par l’entrepreneur en série Ryan Knight. En deux ans, elle a soutenu plus de 3 000 entrepreneurs. M. Knight, président de l’ACBN, explique que l’organisation ne se contente pas d’aider les entreprises à prendre de l’expansion, mais qu’elle donne également les moyens aux entrepreneurs « d’amorcer la création d’un legs qui leur permettra de faire profiter leurs enfants ou leur communauté de cet actif ».

Dans le cadre de son travail, M. Knight s’est rendu compte que de nombreux propriétaires d’entreprises éprouvaient des difficultés en matière de marketing, ce qui lui a donné une idée. Il explique : « Si nous mettons en place une initiative sociale qui crée des stratégies de marketing de qualité pour les propriétaires d’entreprises et permet d’embaucher des personnes de talent issues de la communauté, nous serons en mesure d’aider [la communauté] à accroître sa durabilité, tout en encourageant la création de campagnes de marketing productives chez les entreprises. »

L’agence de marketing plaidera également en faveur de la santé mentale, en mettant l’accent sur le soutien aux hommes noirs. « [Il s’agit] de s’assurer qu’ils comprennent leurs facteurs de stress et ce qui a des répercussions sur leur santé mentale. Pour ce faire, nous organisons des ateliers hebdomadaires au cours desquels le sujet peut être abordé. »

Association à but non lucratif, la fondation ACBN est actuellement composée de bénévoles. « L’objectif principal de la création [de l’agence de marketing] est de faire en sorte que l’ACBN soit viable par elle-même », explique M. Knight. Une partie des bénéfices de l’initiative sociale sera versée à la fondation, ce qui l’aidera à réduire davantage les inégalités tout en favorisant une prospérité économique au sein de la communauté. Pour que l’influence de l’ACBN prenne de l’ampleur, l’initiative sociale doit croître elle aussi. C’est là que le PPI entre en jeu.

La fondation reçoit 21 000 $ pour se préparer à l’investissement

En fournissant un financement de 21 000 $, le PPI aide l’ACBN à préparer sa présentation aux investisseurs. L’organisation utilise le capital pour créer un plan de marketing et d’affaires qui illustrera sa viabilité. « Si nous pouvons montrer [aux investisseurs] que ce plan est structuré de manière à être rentable, ils [verront qu’ils pourront] obtenir un retour sur leur investissement », explique M. Knight.

Dans le cadre du PPI, l’ACBN a engagé un consultant en développement des entreprises pour déterminer « comment ce plan pourrait réellement être commercialisé », dit M. Knight. « Quel genre d’entreprises seraient intéressées par une agence de marketing qui travaille spécifiquement avec les talents de la communauté noire, et comment procéder pour recruter au sein de l’agence des personnes noires talentueuses? »

Il poursuit : « Une solide stratégie de marketing, une bonne compréhension des implications juridiques et l’élaboration d’un modèle financier pour montrer la croissance potentielle de l’agence nous permettront de nous positionner pour le lancement. Le PPI a été d’une grande aide : si nous avions fait tout cela de notre propre chef, il aurait fallu des années pour mener ce projet à bien. Le programme a en quelque sorte agi comme un bouton d’avance rapide. »

Réfléchissant à ce qui rend l’initiative sociale attrayante pour les investisseurs, M. Knight déclare : « Les deux parties y gagnent; tant les entreprises pour lesquelles nous pouvons créer des campagnes que les personnes de talent qui figurent sur notre liste de fournisseurs. Si nous pouvons agir sur ces deux fronts, alors la communauté noire verra un réel regain dans son développement économique. Si nous parvenons à solidifier cette base de développement économique, nous pourrons alors nous attaquer à de nombreux autres secteurs verticaux de la communauté noire qui ont besoin d’être soutenus. »

M. Knight poursuit : « Bien souvent, l’échec d’une entreprise qui soutient la communauté décourage les gens au lieu de les inspirer. Nous voulons faire de notre mieux. Le PPI est la plateforme idéale pour que nous puissions vraiment aborder cette question de la meilleure façon possible. »

Le regard tourné vers l’avenir

M. Knight indique qu’une fois que les actifs financés par le PPI sont en place, l’étape suivante consiste à solliciter la participation des clients, et que la pandémie a mis en lumière la pertinence des services de l’agence. « Les propriétaires d’entreprises ont dû faire une transition vers le Web, et bon nombre de ces entreprises n’étaient pas très présentes en ligne. Lorsque la pandémie sera derrière nous, nous pourrons cibler les personnes qui ont encore des difficultés et les approcher en premier. »

La fondation ACBN a étudié l’impact de la COVID-19 sur les entreprises appartenant à des Noirs. « Les gouvernements et les organisations ont réalisé que personne ne répertoriait les entreprises appartenant à des Noirs, dit M. Knight. Nous avons donc assumé cette responsabilité, et c’est devenu le plan directeur de ce qui se passe dans la communauté noire. J’ai l’impression que, dorénavant, notre rôle est d’amplifier la recherche dans ce domaine. »

Le gouvernement fédéral a récemment annoncé la création d’un programme de plusieurs millions de dollars qui aidera les entrepreneurs noirs à accéder à des prêts commerciaux et à d’autres types de soutien. Mais M.Knight rapporte qu’il n’existe pas de base de données permettant de cibler tous les entrepreneurs noirs qui auraient besoin de ce programme. « J’espère vraiment que cette annonce permettra à cette recherche de se concrétiser, dit-il. Avec notre communauté, au moyen d’une méthode d’autoamorçage, nous allons essayer de faire la meilleure recherche possible. Nous voulons faire partie de la solution pour la collecte de ces données, mais aussi prendre part à la mise en œuvre de cette solution auprès de ces entreprises en développement. Nous souhaitons assumer ce rôle. »

Nickie Shobeiry est une écrivaine, animatrice télé et journaliste, qui s’intéresse à l’entrepreneuriat et à l’impact social au Canada et à l’étranger.